Flixecourt – Le Château Blanc

Le Foyer de Vie « Le Château Blanc » est implanté au sein de la commune de Flixecourt.
La structure peut héberger jusqu’à 52 résidents, des adultes dont le handicap psychique ne permet pas ou plus d’exercer une activité professionnelle, y compris en milieu protégé, mais qui bénéficient cependant d’une autonomie suffisante pour assurer leurs occupations quotidiennes.

 

Mission du foyer de vie

La mission du Foyer de Vie consiste à prendre en compte les difficultés des personnes accueillies, en les accompagnant sur des ateliers diversifiés, en les faisant participer aux tâches quotidiennes, en favorisant leur ouverture au monde extérieur.

Bâtiment
Salle de détente
Bâtiment

Organisation et fonctionnement

Les frais de séjour sont pris en charge par le résident (contribution) et par l’aide sociale du Conseil Départemental.
La commission de l’autonomie et des droits des personnes handicapées (CDAPH) nous transmet les notifications d’orientation.

Suite à cette notification, une procédure d’admission est mise en place et se déroule de la manière suivante :

  • Entretien avec le chef de service.
  • Essai d’une journée et si cette première journée est concluante, un essai de 3 jours est mis en place.
  • Suite à ces deux essais et si le futur résident est d’accord, il commence une période de 3 mois.

L’établissement fonctionne 365 jours par an avec une fermeture de l’établissement pendant les congés d’été, période où les résidents partent en vacances avec des organismes spécialisés.
Chaque résident fait l’objet d’un projet personnel individualisé réalisé en partenariat avec l’équipe éducative.
Le transport des usagers est assuré par les véhicules de l’établissement ou des VSL.
Les repas sont pris dans la salle à manger de l’établissement et les résidents participent au service.

Le Projet Personnel Individualisé

Il permet de fixer des objectifs pour chaque résident dans les domaines suivants :

  • Maintien des acquis.
  • Projet de travailler en ESAT.
  • Acquisition d’autonomie pour leurs déplacements en dehors du foyer.
  • Gestion de leur argent.
  • Participation au projet culturel de l’établissement.

Un suivi psychiatrique est mis en place pour chaque résident.

Le résident, le réfèrent éducatif, le chef de service constituent l’équipe de travail autour du projet personnel individualisé.